On s’étrangle.

L’après-midi avance, le printemps s’installe, l’atmosphère est paisible pourtant une magistrale erreur politique, l’illustration de l’incompétence crasse d’un côté et de la persévérance de l’autre ont eu lieu ce midi sur les bancs de l’Assemblée Nationale. La loi “Création et Internet” a été rejetée par les députés, en raison de l’absence de nombreux députés ump. Les députés de l’opposition, du centre, tous peu nombreux eux-aussi, auront eu, à la surprise générale, raison d’une logique dépassée, d’une méthode politique d’un autre temps. L’avenir dira si cette loi sera finalement votée au forceps par le sénat avant de revenir à l’Assemblée Nationale, mais là, n’est pas l’important.

Cet après-midi, le net fête cela à sa manière, chacun se déchaîne, les railleries envers la ministre de la Culture, Christine Albanel, envers Frédéric Lefebvre, vont bon train, alors que déjà, le jeune Franck Riester, rapporteur de la loi est oublié. Cet échec est assurément l’illustration de la vacuité de ces trois larons, marionnettes politiques d’intérêts plus hauts et plus sournois, mais aussi d’une politique générale qui, à force de manipuler l’opinion, à force de ne travailler qu’en faveur d’intérêts privés quand on s’attendrait, à l’Assemblée Nationale, à un travail tourné vers l’intérêt général, échoue face à un combat politique vaillamment mené par l’ensemble d’une communauté, la communauté du logiciel libre, emmenée par la Quadrature du Net, groupe de travail, de réflexion, apportant son appui aux députés opposés à cette loi et permettant aux députés ump de comprendre le risque politique à voter une telle loi, expliquant leur absence ce jour.

Le propos de ce post est avant tout de remercier personnellement l’ensemble des participants à la lutte, _jz, en premier lieu ainsi que tous les membres de la Quadrature du Net, pour la qualité et la pertinence de leurs réflexions, GCU-squad et iMil ensuite, pour la détermination et l’humour, et enfin tous ceux qui ont apporté leur petite pierre à la lutte.

Je suis enfin persuadé que cet évènement peut être aujourd’hui l’illustration que le combat démocratique, même si parfois décourageant, si épuisant, vaut toujours la peine d’être mené quelqu’en soit l’issue. Puisse être ce jour la renaissance de la défense des idées, puisse être ce jour l’avènement d’une conscience politique parfois éteinte, puisse être ce jour la prise de conscience de l’utilité de chacun dans notre démocratie.

Pas d'articles similaires.

Posted in open-source, politique. Bookmark the permalink. RSS feed for this post. Leave a trackback.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Protected by WP Anti Spam

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark.