Petit tip samba avec libpam-smbpass

Dans la suite de mon post sur libpam-smbpass, je note qu’il est important d’utiliser le backend samba tdbsam, et par conséquent, d’avoir l’option dans /etc/samba/smb.conf.

passdb backend = tdbsam

Pourquoi? Parce si ce n’est pas le cas, vous utilisez le back-end avec fichier smbpasswd, qui ne gère pas bien l’effacement des users en base. Je rappelle que libpam-smbpass permet de synchroniser les users unix et samba. Par conséquent, si vous effacez un compte unix, vous espérez qu’il soit aussi effacé en base samba. Avec smbpasswd, ce n’est pas le cas, il faut le supprimer ensuite soi-même et, c’est là que la mini-catastrophe se produit:

smbpasswd -x monuser

vous dit que monuser n’est pas un user unix et que la base est corrumpue. Il faut alors recréer le compte unix, passer la commande smbpasswd -x mon user et effacer le compte unix à nouveau.
Avec tdbsam, à la suppression du user unix, la suppression du user samba est effective.

Posted in admin, samba. Bookmark the permalink. RSS feed for this post. Leave a trackback.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Protected by WP Anti Spam

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark.